Les céramistes Laetitia Pineda et Emmanuel Alexis et le Japon

Quand des céramistes d’exception exposent pile poil dans le village de mes vacances, c’est ce qu’on appelle avoir beaucoup de chance ! En mai, Laetitia Pineda et Emmanuel Alexis, partenaires dans la vie comme dans l’argile, ont présenté à Lectoure dans le Gers une sélection de bols à thé et de théières, en plein air, dans un jardin privé aux pivoines flamboyantes.

Établis en Dordogne dans le village de Loubéjac, leur lieu de création répond au doux nom de Loustalou. C’est là bas qu’ils entretiennent le feu de leur amour inconditionnel pour la céramique, dans une région au sol riche en argile. Récoltant eux-mêmes cette matière première aux alentours, ainsi que le bois nécessaire, ils évoluent au cœur de la nature.

Le Japon, ses traditions et ses valeurs, sont pour eux une source d’inspiration, sans avoir la contrainte de devoir respecter à la lettre les codes nippons en vigueur, sans être brimés dans leur liberté créative. Ils ont gentiment accepté de partager en quoi le Japon rythmait leurs journées et leur travail…

Lire la suite

Publicités

Roman « Le Restaurant de l’amour retrouvé », OWAGA Ito.

Ogawa Ito - le Restaurant de l'amour retrouvé

« Le restaurant de l’amour retrouvé » est un roman dont on se délecte d’une traite, telle une faim de nuit irrésistible. Vous ne vous arrêterez quand terminant la dernière page, certainement en pleurs comme moi. De joie, de tristesse, de soulagement… A vous de le découvrir ! Lire la suite

Cha-no-yu : la cérémonie du thé japonais

Chashuku, natsume, chashu… Ces ustensiles, parmi d’autres, sont immédiatement corrélés au Cha-no-yu, la cérémonie du thé japonais. Les connaissez-vous ? Savez-vous à quoi ils servent ? Déroulons ensemble les étapes d’une tradition profondément ancrée dans la culture nippone. Pour illustrer cela, je vous propose de suivre quelques photos d’une cérémonie du thé en plein air, présidée par Emmanuel Alexis, céramiste de renom. Lire la suite

Consommation de porc au Japon : focus sur Kyûshû !

Le porc est une composante importante de la cuisine du sud de Japon. Aujourd’hui, le Japon reste le premier importateur de viande de porc au monde, avec 25% des importations mondiales ! Les Japonais consomment plus de porc que de volailles et de boeuf réunis. 

Plus influencée que d’autres par la Chine au court des siècles, car plus proche géographiquement, la région de Kyûshû, au sud du Japon, a naturellement plus de porc dans ses recettes. Lire la suite