L’Angolo 42, restaurant italien – Paris, France

Sous une des passerelles du boulevard de Port Royal, à la lisière du 5ème arrondissement, se cache un petit établissement italien, à l’angle de la rue Broca et de la rue des Lyonnais. Connu sous le nom éponyme de « l’Angolo 42 », ce restaurant tout en longueur vous fait traverser les Alpes en un fragment de seconde, avec sa cuisine simple et fraîche, sa salle comble d’habitués du quartier et son équipe italienne. Une adresse discrète mais formidable, qui ne paye pas de mine en journée, mais qui à l’heure du repas, remporte tous les suffrages.
NB : ces photos sont un peu anciennes, à une saison où les tomates étaient encore magnifiques.

Gargantuesque burrata, type de mozzarella enrichie à la crème (non recommandé pour le régime) : un délice  peu descriptible. Pour la première bouchée, tranchez un morceau et dégustez le nature pour en découvrir toute la finesse.


Sublime bruchetta toute simple al pomodoro (tomates) et basilic

Aficionada de saveurs iodées, je n’ai pas pu résister à l’invitation de ces spaguetti à la poutargue. Une recette simple et puissante : de la poutargue (oeufs de mulet séchés) rapée, de l’huile d’olive et de l’ail (et des pâtes al dente). Délicieux pour ma grande première de la poutargue. Je n’y avait jamais gouté, trouvant cela atrocement cher car vendu en entier. Je suis conquise ! (15€)


Pizza mozzarella, tomate basilic. Pâte fine et croquante, préparée avec art par le pizzaïolo tatoué qu’on entraperçoit dans la cuisine, digne représentant de la Corse dans cet îlot 100% italien.

Gargantuesque part de tiramisu double chocolat : coulis de chocolat blanc et coulis de chocolat noir. Une tenue parfaite, épaisse, crémeuse … en bref, divin. Nous avions partagé à deux ce dessert, en regrettant par la suite de ne pas en avoir commandé un par personne ! Bon à savoir pour la prochaine fois !

Adresse : 42 rue Broca, 75002 Paris
Contact : 01 43 36 14 74
Budget : 35€ par personne environ à la carte

Bambolina Caffé, restaurant italien – Paris, France

Pas toujours évident de trouver un bon restaurant italien, qui sorte des sentiers battus des nappes à carreaux rouges et blanches, et qui propose de vrais menus traditionnels, fréquemment renouvelés. Ma quête s’est achevée lorsque j’ai poussé la porte de Bambolina Caffé, à proximité du métro Grands Boulevards. On est accueilli par de vifs « Buongiorno », les rires sonores de convives ravis, et surtout les bruits des couverts qui s’affairent à vider les assiettes jusqu’à la dernière goutte de sauce tomate. Bambolina Caffé est un authentique restaurant italien, servant des repas complets le midi, et une version bar à l’italienne le soir (assiette de charcuteries italiennes, fougasses… autour des vins italiens). En effet, le chef n’est pas présent le soir, mais on m’a indiqué qu’il faisait parfois des exceptions. Pensez donc à passer un coup de téléphone pour vous renseigner. Qui sait, vous tomberez peut être un bon jour ! Pour ceux qui ont l’opportunité de s’y rendre pour le déjeuner, n’hésitez pas un instant, foncez chez Bambolina Caffé. Le personnel (italien) est adorable, et les serveuses se feront un plaisir de vous expliciter le menu en détail, et de pousser la préparation de votre plat en cuisine si vous êtes pressés.

Un menu alléchant, qui change tous les jours ! Plusieurs formules sont proposées : un menu à 13€50 comprenant une entrée (non présentée sur le panneau) et un plat, ou un plat et un dessert, ou pour les plus raisonnables d’entre nous un plat simple à 12€.

Aujourd’hui le chef nous proposait :
– Gnocchi à la tomate et à la mozarella (que j’ai déjà testé précédemment : simple et efficace !), – Rigatoni à la tomate, à la saucisse au fenouil et vinaigre balsamique
– Orecchiette aux 4 fromages,
– Risotto aux champignons,
– Tortelloni (noirs, à la chair de crabe) et Mezza Luna (demies-lunes) aux champignons, sauce tomate à la ricotta,
– pièce de boeuf grillée, pommes de terre,
– Lasagnes …

Ma collègue a choisi une recette testée et approuvée par tous les convives : les lasagnes au bœuf. Servies généreusement, elles fondent dans la bouche, et le fromage forme une croûte gratinée que l’on savoure par petits morceaux.

J’ai pour ma part porté mon choix sur le duo Tortelloni au crabe et Mezza Luna aux champignons. Je vous conseille de commencer par les pâtes au crabe (en noir) au goût délicat, puis de vous jeter sur les pâtes aux champignons. Ces dernières éclatent en bouche, et laisse un goût de sous-bois en bouche : vous revoilà en automne ! La ricotta, délayée grossièrement dans la sauce, vient apaiser le goût puissant des champignons. Ce plat est délicieusement équilibré (en goût, pas en calories) et ne vous laissera pas sur votre faim.

Le cadre de Bambolina est simple : un bar dès l’entrée derrière lequel on s’affaire pour apporter expresso & cappuccino, fait dans le chaleureux tintamarre des harangues du personnel italien. Un endroit où on peut se détendre, profiter d’une pause transalpine, pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Les murs rouges, les banquettes moelleuses, la proximité des tables … tout est fait pour créer une ambiance bien conviviale, à la latine. Pensez à réserver, les places sont convoitées.

Adresse : Bambolina Caffé, 13 rue Rougemont, 75009 Paris – 01 48 24 57 49
Budget : midi – entre 12 et 14€