Maison de thé Cha Masineun Tteul, quartier de Bukchon, Seoul – Corée

Maison de thé Cha Masineun Tteul, quartier de Bukchon, Seoul Corée

Petit bassin

Installée au cœur d’un hanok (maison coréenne traditionnelle), dans le quartier de Bukchon, un des quartiers centraux de Séoul ayant conservé son âme authentique, fait de villas discrètes en bois et blocs de granit, la maison de thé Cha Masineun Tteul est très réputée et souvent bondée, visitée par des Coréens amateurs tant de son décor que de ses boissons et pâtisseries délicieuses. Lire la suite

Sushikai, restaurant japonais – Beaune

Entrée de carottes et pousses de soja Lorsqu’on visite Beaune, joyau médiéval logé au coeur de la Bourgogne, la plupart des touristes auraient tendance à se diriger vers des tables traditionnelles, célébrant les grands plats classiques de la région tels les cuisses de grenouilles, le jambon persillé, les oeufs meurette …

Nous, sortant d’un déjeuner gargantuesque au Relais Bernard Loiseau, 3 macarons Michelin, aspirons à un peu de légèreté, de fraîcheur en ce deuxième jour de découverte. Fissa, nos informateurs bien inspirés nous soufflent à l’oreille le nom d’une bonne adresse japonaise contemporaine, Sushikai, créé en 2004 à initiative du Chef français Laurent Peugeot, que le séjour de 4 ans au Japon a durablement marqué. Le conseil était juste. Chawanmushi, Sushi kai, BeauneNous y avons passé un excellent déjeuner, ravies de retrouver les saveurs authentiques de la cuisine japonaise, avec ce petit twist en plus.

La décoration de bois clair rappelle clairement le Pays du Soleil Levant. Pour accéder à la salle, empruntez ce long corridor de pierres et de bois, inspiré des maisons traditionnelles de Kyoto. Le décor est planté !

Mais passons à table … Lire la suite

La fin de mon sejour au Japon s’approche, et je voudrais remercier tous ceux qui ont suivi ce blog, et laisse des commentaires, je ne me suis pas sentie seule grace a vous ! merci encore!

Diner à l’izakaya

Premier diner avec des non-japonais, Jonathan de la promo ISG qui est actuellement a Tokyo, et deux amies iraniennes à lui vivant au Japon depuis 6 et8 ans!


Superbe plateau de sashimi de poisson blanc, réparti du plus tendre au plus ferme. On y trouve également un Oroshigane, ou râpe à wasabi (en haut a droite). En effet, le wasabi est avant tout une racine, que l’on sert en petit baton et que l’on rape à volonté. Le goût est le même, aussi fort mais la consistence n’est pas du tout la meme , moins seche.


Les deux iraniennes devant notre shabu-shabu!
Elles nous ont fait découvrir les méandres de la situation politique intérieure iranienne, captivant mais effrayant

Shabu-shabu : sorte de fondue bourguignonne au bouillon de soja. Ici accompagné de tofu, choux et pousses de soja, et la viande est du magret de canard (hommage au Gers ?)


Maki au riz chaud de viande de boeuf grillée au chalumeau, laquée à la sauce soja sucrée