Udon aux deux gingembres (carbonara japonaise)

Dans le cadre du concours de cuisine Belles Assiettes, Belles Recettes, j’ai apporté ma petite contribution à la compétition via une recette de pâtes d’inspiration japonaise. Pour rappel, les critères du concours sont doubles. Le plat présenté doit : être composé de pâtes, et être présenté dans un plat noir. A nos fourneaux !

Passionnée par l’Empire du Soleil Levant, j’ai tout de suite souhaité donner un twist japonais à une recette apparemment classique. Fan des pâtes à la carbonara, mais trouvant parfois la recette trop riche, j’ai tenté de transformer la recette grâce au gingembre.

Recette pour une personne :

– une dose de nouilles udon (grosses nouilles de blé)
– 10 cl de crème de soja (marque Bjorg par exemple, et bien plus léger que la crème fraiche)
– 2 ou 3 cm de racine de gingembre frais
– une petite poignée de lamelles de gingembre japonais (gari)
– une grosse pincée de graines de sésame
– une pincée de zestes de yuzu séché
– une cuillère à café (ou a soupe pour les gourmands) d’œufs de saumon
– un trait d’huile de sésame pour les amateurs
– une pincée de sel

Dans une casserole, à feu très doux, faites infuser le gingembre frais, pelé et coupé en tranches très fines dans la crème de soja, pendant au moins 20 min. Plus vous laisserez sur le feu, plus le goût du gingembre sera prononcé. Ajoutez un peu d’eau au préalable si la crème est trop épaisse.

Cuisez les nouilles à l’eau bouillante pendant 2 min et égouttez les.

Retirez les tranches de gingembre infusées. Conservez-en quelques unes et hachez-les (remettez les dans la crème). Ajoutez à la crème de gingembre le sésame, l’huile de sésame, les lamelles de gari émincées, le yuzu, le sel, puis les pâtes. Mélangez bien.

Servez chaud. Disposez sur votre plat une cuillère d’œufs de saumon et quelques lamelles de gingembre mariné.

Mangez ! Et bon appétit !