Matsuri

Dimanche dernier, grande journee!
Wada-san, une de mes collègues m’a invité dans sa famille pour déjeuner et participer à un matsuri, un festival tradi
Direction la gare de Shinjuku pour m’emmener dans son village!
La famille de ma collègue est une famille traditionnelle très respectée dans leur coin, et pour celle cortège de la procession vient jusqu’à leur maison


DAns le salon des invités, Wada-san me montre les photos d’elle en kimono traditionnel prise pour ses 20 ans


Autour de la pièce des invités un couloir parquété court pour permettre de prendre l’air sans aller dans le jardin

la maison de Wada-san est traditionnelle: c a d les sols sont recouvertes de tatamis, les portes sont coulissantes, et les tons sont creme et bois naturel
Les meubles sont rares, et la pièce est épurée


Moi, une amie de Wada-san et elle même


Calligraphies et paysages peints à l’encre de chine


Moi avec le pardessus « happy » (le caractère dans le dos signifiant heureux)


La procession arrive, précédée de la police


Elle se rapproche


Des marcheurs ouvrent la voie, avec des crecelles


Les taiko, de gigantesques tambours traditionnels, se mettent en place devant la maison


Le palanquin (mikoshi) arrive, porté sur l’épaule par des hommes et quelques femmes


Ils le déposent devant la maison de Wada-san


Ils portent comme moi le pardessus bleu


La famille et les amies de Wada-san et moi meme


les copines de Wada-san et moi meme devant le palanquin


Moi m’exerçant au taiko, qui se frappe avec un gourdin
(c ‘est pas encore ça!)


Le taiko est un tambour double, on y frappe des deux cotés

Ils sont à fond car il faut frapper fort


Moi meme et Wada-san s’exercant au portage du mikoshi


Le camion des musiciens ( flutes; petits tambours) suit


Wada-san et ses parents

Déjeuner tradi ( edamame au centre, soupe miso, thé oolong froid et riz aux haricots rouges azuki)


Jardin traditionnel autour de la maison


La maison, basse en général

Démonstration de taiko

la procession entre chez les Wada