Marchés à Hong Kong

Hong Kong, ville cosmopolite, est un contraste permanent. Extrêmement moderne (gratte-ciels à se coincer les cervicales, malls rutilants) et occidentale d’une part, mais également extrêmement populaire et folklorique d’autre part, les buildings flambants neufs côtoient facilement les petites boutiques d’un autre âge. Les balades dans les petits quartiers commerçants consacrés aux marchés de primeurs et poissons deviennent alors des plongées vivifiantes dans la culture gastronomique de Hong-Kong.


Mini-pommes et litchis locaux poilus …

Fruits exotiques.

Le Panope du Pacifique (également appelé Palourde Royale) est un mollusque typique, consommé rôti ou émincé et cuit en fondue chinoise. Le coquillage peut mesurer 20cm et son appendice (syphon) peut aller jusqu’à 1m de longueur. Son apparence « lubrique » lui vaut de nombreux sobriquets sordides ainsi qu’une réputation de mets aphrodisiaque en Asie.


Marchés aux poissons, aux coquillages géants


Les poissons frétillent encore, le port n’est pas bien loin.


Légumes verts (toutes les variantes de chou possible)

A gauche, poulets à la thaïe. A droite, « Beijing Duck » (canard laqué) entier