Les jeux-vidéos et le Japon : les débuts

21912946_10155412365145860_31969919_n

Septembre n’est pas seulement le mois de mon anniversaire, mais c’est également la réouverture de la Maison de la culture du Japon à Paris (Coïncidence ? Je ne pense pas).

Direction le quai Branly pour une première conférence de rentrée sur les jeunes années des jeux vidéo japonais. Peu portée sur la chose, moi qui n’avait jamais eu qu’une Gameboy avec un seul jeu (Mario, forcément), je me disais que l’historynerd en moi ne pouvait passer à côté de la success story japonaise en la matière.

Cette conférence fait partie d’un cycle consacré aux jeux vidéos japonais et s’est focalisée sur l’émergence des grands acteurs des jeux vidéos, juste après la guerre qui avait laissé le pays exsangue.

Lire la suite

Publicités

Aisu monaka : le petit sandwich glacé 100% japonais

 

Quand les équipes d’ Häagen-Dazs ont créé leur fameux Crispy Sandwich (de la crème glacée entre deux fines gaufrettes), peut être avaient-elles dégusté une Aisu Monaka (アイス モナカ ou アイス最中) !

A quelques pas de la station de métro Ometesando à Tokyo, la maison Higashiya propose justement, en plus de ses pâtisseries traditionnelles (telles le yokan), des Aisu monaka. Testons ! Lire la suite

Sushi d’exception par Eric Ticana & Phan Chi Tam

IMG_6655

Si Umami Matcha Café ferme habituellement ses portes à 19h, cet endroit très sympathique (dédié entre autres au matcha comme son nom l’indique, mais aussi aux autres produits alimentaires japonais, mis en valeur dans la boutique et dans le restaurant) accueille parfois des soirées spéciales et ouvre ses portes à des chefs invités ! Vu le programme annoncé pour cette soirée du 29 juin dernier, je ne pouvais pas passer à côté : soirée spécial sushi et saké, avec en guests Eric Ticana, représentant de la France au Championnat du monde (rien que ça!) et Phan Chi Tam, ancien du Ritz et du Mandarin Oriental, et actuellement au restaurant japonais Matsuhisa du Royal Monceau. Ikimashou (allons-y !)  Lire la suite

Le ville de Saijo, paradis du saké

Ah le saké… Avec les sushi et les geisha, il incarne souvent le Japon pour beaucoup d’Occidentaux. Méconnu, il est très souvent confondu avec ces alcools blancs bas de gamme, souvent très forts, servis dans des petits verres à motif érotique par des restaurateurs peu à cheval sur l’authenticité. Heureusement, depuis quelques années déjà, de nombreux chefs étoilés entreprennent de réhabiliter le saké japonais auprès du public français, ou plutôt les sake. En effet, sake signifie… alcool ! Parlons aujourd’hui de nihonshu (littéralement « alcool japonais »), un alcool de riz fermenté, tirant entre 14 et 18°, à la robe allant du blanc cristallin au doré.

Pour en savoir plus, allons directement à la source ! Direction la petite ville de Saijo, près d’Hiroshima, au sud de la grande île de Honshu. Pour cela, nous avons fait appel aux services de l’agence Hiroshima Tours, et avons réservé une demi-journée de visite avec guide anglophone. Nous vous recommandons grandement ce prestataire, dont nous avons été très satisfaits. Cliquez ici pour découvrir ce service. C’est parti !

saijo-sake-japon-2

Lire la suite

Cuisiner le thé vert japonais d’Uji

Mignardises au thé vert - Gilles Marchal

Si le thé vert matcha (et sa couleur éclatante) est désormais bien connu des gourmands, l’usage d’autres thés est encore peu fréquent. A l’occasion de la dégustation organisée par l’association du thé d’Uji, lieu majeur de la production japonaise, des chefs, pâtissiers et glaciers se sont pris au jeu de faire découvrir d’autres techniques et essences de thé. Lire la suite