Mochi & céramique : coup de cœur « C’est bon le Japon » édition 2018

IMG_1978

Cet été, j’ai réussi à trouver un peu de temps pour aller au salon C’est bon le Japon, en plein Paris, dans le quartier du Marais. Rendez-vous obligatoire pour les amateurs de culture japonaise, l’entrée ne coûte qu’un euro : que vous soyez passionné ou juste curieux, jetez-y un coup d’œil. Dans ce genre d’événements, tous les stands ne m’intéressent pas, comme ceux sur la mode et accessoires type éventails & co : je me concentre sur les stands culinaires et d’arts de la table. Cette année, j’ai fait sur quelques stands de belles découvertes :

  • La Maison du Mochi
  • Céramiques Atelier Ryokan
  • Thés bio Zenjiro

La Maison du Mochi n’est plus à ces débuts mais je n’avais pas encore eu l’occasion de tester ses délicieux mochi artisanaux et frais, réalisés à la main dans leur atelier près de Tours. Pour ceux qui ne sauraient pas ce que sont les mochi, ce sont des douceurs composées de pâte de riz gluant garnies de pâte de haricots rouges, de crème de marrons, de crème au thé vert… La liste des parfums est très large ! Ce sont en général des desserts peu sucrés, sans gluten. Derrière ce nom se cache une belle histoire : après un voyage au Japon en 2011, Mathilda Motte tombe amoureuse de cette petite douceur. De retour en France, elle teste plein de recettes, avec parfois des saveurs occidentales. Elle rédige même un livre, Mochi Mochis, sorti en 2015 aux Editions La Martinière. En 2016, elle se lance dans l’aventure de la vente en ligne de mochis, et la mise en place d’ateliers cuisine dans sa maison en Touraine. Et depuis, le succès est au rendez-vous !

IMG_1984

Très contente de trouver leur stand au salon C’est bon le Japon, j’ai opté pour un mochi Yuzu (je voulais leur édition limitée Verveine citronnée, qui avait été dévalisée !). Un pur délice ! J’ai pris pour mon temps pour le déguster, et faire durer chaque bouchée. Pour commander ses mochis, c’est par ici ! Suivez la Maison du Mochi sur Facebook et Instagram, et soyez ainsi au courant de leurs éditions limitées.

IMG_1951.JPG

IMG_1953

Autre stand… Après un changement de vie, Laurence Franceschini est devenue… Céramiste sous la marque Atelier Ryokan ! Et de talent. Sa jeune entreprise créée, elle présentait à C’est bon le Japon quelques pièces très sobres, japonisantes mais pas trop, sans tomber dans des clichés rapides, à des prix raisonnables. Ses pièces s’intègrent parfaitement à des repas occidentaux. Dans un style très épuré, elle travaille autant le grès, brut au toucher, que la céramique glacurée et brillante. Elle propose à la fois des grands plats de service, comme des plats individuels, des ustensiles pour le thé ou le saké, ainsi que quelques vases, tous réalisés à la main. Retrouvez-les sur cette boutique en ligne. 

Pour continuer à suivre son travail, retrouvez-la sur Facebook ou Instagram.

J’ai également fait connaissance de la marque de thés (bio pour le sencha) Zenjiro, cultivés à Mino Shirakawa, au cœur de l’île principale de Honshu. Située à 600m d’altitude, cette plantation ne produit que de petites quantités et la 1ère récolte s’organise mi-mai, comme les parcelles sont situées à la limite nord de la production japonaise de thés (versus mi-avril pour les thés de Kyushu). J’ai pu tester une mélange de sencha et d’hojicha, délicieux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s