Jakuchū : une exposition exceptionnelle au Petit Palais

La scène culturelle japonaise de Paris bénéficie pendant un petit mois d’une activité incroyable : la présence d’une des plus grandes œuvres de l’art japonais, le Royaume coloré des êtres vivants (Dōshoku sai-e), de Jakuchū. 

Pour encore deux semaines (jusqu’au 14 octobre exactement), le Petit Palais accueille en effet l’intégralité de cette collection composée de 30 grands rouleaux de peintures polychromes sur soie, représentant des éléments naturels d’un dynamisme rare : coqs et poules, poulpes, poissons argentés, pivoines épanouies, roses d’hiver… C’est une ode vibrante à la vie que Jakuchū a peint en l’espace d’une dizaine d’années. Son style se caractérise par des lignes claires et nettes, un hyperréalisme, des couleurs chatoyantes grâce à l’emploi de magnifiques pigments dont le bleu de Prusse dont il est le premier utilisateur au Japon.

En dehors de la qualité exceptionnelle de cette oeuvre titanesque, cette exposition est unique par sa rareté : du fait de leur extrême fragilité, ce n’est que la deuxième fois de leur existence que ces rouleaux ont quitté le Japon. Et même au Japon (ils font partie de la collection impériale), ils ne que sont très rarement exposés !

Artiste unique, inspiré par plusieurs courants tout en conservant son indépendance, Jakuchū (1716-1800, époque Edo), de son vrai nom Itō Jokin, n’a fait de la peinture son activité principale qu’après 40 ans passés. Héritier d’une grande famille de grossistes en fruits et légumes au marché de Nishiki à Kyoto, il décida alors de passer le relais à son jeune frère pour se consacrer à sa passion. Et tant mieux pour nous !

Véritable virtuose, il maîtrisa à la perfection les techniques de peinture sur soie, en créant de merveilleuses nuances grâce à la peinture à l’envers (urazaishiki) et l’avers, permettant des contrastes encore plus puissants, permettant ainsi par exemple à une teinture ocre de ressembler à l’éclat de l’or !

Les photos étant interdites pendant cette exposition, les photos présentées ici sont issues du dossier de presse du Petit Palais (Petit Palais – Jakuchu).

Petite anecdote : je crois que, lors de la visite d’une exposition, je ne m’étais encore jamais attardée sur CHAQUE oeuvre. C’est désormais chose faite : j’ai littéralement été hypnotisée par cet usage des couleurs, les mouvements tellement vraisemblables des éléments, notamment des plumes des coqs. La représentation des flocons de neige, simples gouttes de peinture blanche riches de matières, a certainement inspiré un certain Pollock…

Exposition Jakuchū 

Du 15 septembre 2018 au 14 octobre 2018
Petit Palais – Musée des Beaux Arts de la Ville de Paris
Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris

Avenue Winston-Churchill – 75008 Paris

Du mardi au dimanche de 10h à 18h
Nocturnes exceptionnelles le vendredi jusqu’à 21h et le samedi et dimanche jusqu’à 20h.

Plein tarif : 11 euros
Tarif réduit : 9 euros
Gratuit jusqu’à 17 ans inclus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s