Pub Le Bugsy – Paris, France

Autour de l’Élysée règle une atmosphère ouatée, ponctuée par les talons aiguilles de fashionistas faisant la queue devant la boutique Louboutin ou les sirènes de police indiquant que notre président quitte son palais. Mais parfois, à partir de 18h30, par les jours de beau temps, ce sont plutôt les rires et le bruit des verres qu’on trinque qui fusent. Au détour d’une rue, vous tombez alors sur une horde de jeunes et moins jeunes cadres de la finance, venus en voisins des banques aux alentours, qui viennent décompresser et évacuer leur stress de leurs fonctions. Les cravates tombent, les cols s’ouvrent et les pintes se vident !

Bienvenue sur le trottoir du Bugsy’s Bar, quasiment un des seuls coins pour sortir dans ce quartier. Un vrai pub, à l’happy hour bienvenue, à l’ambiance british comme on l’aime. On y mange, on y boit (beaucoup) et surtout, on y revient. 

Le service est anglo-saxon, souvent féminin, rarement fluent dans la langue de Molière mais toujours charmant.
Le cheeseburger, une institution au Bugsy, accompagné de son coleslaw et de frites. Fameux fameux !!!

Un club-sandwich végétarien pour mon amie qui ne mange pas de poisson. En plus d’être bon et très frais (surtout après quelques bières), ce sandwich est plein de couleurs et de contraste. 
Ma commande (comme tous les commandes que j’ai pu y faire d’ailleurs) : le fish & chips si cher à nos amis anglo-saxons. Loin du poisson pané Croustibat, ces filets de poisson restent fermes, et la friture pas aussi lourde qu’elle en a l’air malgré son nom. Arrosé d’un filet de citron, ce plat est vraiment bon et authentique.

Pour rappel, apparu dans la deuxième moitié du 19ème siècle, le fish & chips est un plat populaire d’outre-manche, et consommé dans tout le monde anglo-saxon. Traditionnellement servi dans un cornet de papier journal, mais aujourd’hui plutôt en boite en plastique, la recette consiste en un beignet de poisson, souvent de la morue et du haddock mais parfois du lieu ou de la raie (en Irlande), trempé dans un appareil à friture à base de bière, et frit, arrosé de vinaigre et salé. Sans oublier la part de frites ! 
La salle, fidèle à l’ambiance du pub : sombre, bruyant, un beau comptoir en bois lustré, des tables hautes, de la langue anglaise qui flotte dans les airs, derrière et devant le comptoir, et les vieilles photos accrochées au mur. 

Adresse : Bugsy’s Bar, 15 rue Montalivet, 75008 Paris
Budget : pour diner (entre 13 et 18€), cocktail en happy hour à 8€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s