Oh Chapeau, restaurant coréen – Paris, France

En ce moment, je découvre avec plaisir la cuisine coréenne, ainsi que sa culture. Totalement éblouie par le Japon, j’en étais arrivée à oublier son petit mais puissant voisin. Si les produits sont très similaires, les recettes coréennes sont uniques, et Paris n’est pas en reste de restaurants de qualité. N’hésitez plus et visitez les adresses coréennes des Promenades du Goût.

Direction Oh Chapeau, un restaurant du 5ème arrondissement (Censier Daubenton) au nom étrange mais facilement mémorisable !



Salle comble un samedi soir … Réservation chaudement recommandée ! L’avantage avec la cuisine coréenne, c’est qu’on est servi très rapidement : les plats ne sont en effet souvent que des assemblages (sans allusion péjorative) (cf bibimbap) ou cuisinés devant vous (cf bulgogi). L’idéal pour un repas qui ne s’éternise pas, par exemple avant un spectacle ou une séance de cinéma (notre cas).

Banchan : assortiments de condiments, typiques de la cuisine coréenne, qui vous permettent de vous rafraîchir la bouche (assortiments d’algues), de vous donner un coup de fouet (kimchi, choux mariné dans le piment) ou de vous apaiser le palais (racines de lotus confites et sucrées). Vous y trouverez également des épinards blanchis, des haricots … Le plat de banchan est toujours compris dans le menu, ainsi qu’un petit bouillon clair.
Les raviolis sont un plat très communs en Asie : on en trouve en Chine, comme au Japon (les gyoza) et également en Corée, qui sont préparés comme au Japon, c’est à dire cuit à la vapeur puis grillés. Ces raviolis sont croustillants et se marient très bien à la sauce soja légère proposée à coté.
Le champion des restaurants coréens : le dolsot bibimbap. Le bibimbap est un plat de riz blanc et collant (très proche du riz japonais), recouvert d’un assortiment d’ingrédients : viande de bœuf crue ou cuite, un jaune d’œuf, des lamelles de courgettes, de carottes, de concombre, des champignons, des pousses de soja … Le dolsot bibimbap est un bibimbap servi dans un grand bol de pierre brûlant. Versez de la sauce soja (pimentée ou non), et remuez le tout à l’aide de votre cuillère en acier. Écoutez le riz qui grésille sur la pierre chaude … (15€)
Place au bulgogi, un autre plat typiquement coréen, et légèrement plus onéreux. Le bulgogi est un barbecue de viande (bœuf, canard, porc, poulet) mariné (dans la sauce soja, l’huile de sésame etc …) qui est grillé devant vos yeux sur un poêle. Les odeurs sont à tomber, et le jus de cuisson est juste magique.

Ici, bulgogi de canard (voila une nouvelle méthode de préparer un magret !) (18€)

Bulgogi cuit. Le tout en quelques minutes à peine !

Adresse : Oh Chapeau, 4 rue Petit Moine, 75005 Paris
Budget : environ 15 et 25€ (réductions pnctuelles sur La Fourchette)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s