Tonkatsu Tombo, restaurant japonais – Paris, France

Un samedi soir de janvier, une amie japonaise et moi-même avons décidé de nous rendre à une pièce de théâtre nippone à la Maison de la Culture du Japon. Le spectacle commençant à 20h, nous nous sommes aussitôt mises à la recherche d’un restaurant ouvrant suffisamment tôt et au service suffisamment rapide pour nous permettre de ne pas rater une seconde du spectacle qui nous attendait.

Nous nous sommes rapidement tournées vers les restaurants japonais. En effet, les Japonais dînent à partir de 18h (pour parfois retourner au travail jusqu’à 23h … ). Leurs restaurants traditionnels ouvrent donc généralement tôt (certaines chaînes, comme Sukiya, restent même ouvertes toute la nuit, au plus grand plaisir des bourreaux de travail comme des jeunes fêtards).

Je me suis alors souvenue d’un petit restaurant japonais, perdu dans l’ombre de la tour Montparnasse : Tonkatsu Tombo. Je l’avais déjà testé pour un déjeuner, et je brûlais secrètement d’y retourner, frustrée de pas avoir pris de photos à ce moment là. La spécialité de ce restaurant est la cuisine de tonkatsu, c’est à dire de filet de porc pané, ainsi que ses dérivés. Les restaurants nippons, contrairement aux restaurants occidentaux, sont généralement spécialisés. En effet, les restaurants ne servent qu’un seul type de plat. Vous trouverez donc des établissements de sushi, de nabe (plat mijoté), de kushiyaki (brochettes), de takoyaki (boulettes de pieuvre), de barbecue coréen … et de tonkatsu en autre !

En entendant cela, mon amie japonaise n’a pas mis longtemps à saliver et à demander d’y aller. La pauvre, elle n’en avait pas mangé depuis 1 an ! Ce restaurant est tenu par d’authentiques Japonais, le chef et son apprenti aux fourneaux, et une jeune femme en salle, et sert de meilleurs menus. Son nom est apparu très délicat aux oreilles de mon amie. Tombo veut en effet dire « libellule », qui est un caractère récurrent dans la poésie ou les chansons traditionnelles japonaises.

Comme espéré, le service a été impeccable et rapide. Nous avons eu largement le temps de déguster nos délicieux plats. Pour la suite, c’est en dessous !

Chips de renkon (racine de lotus), croustillantes à souhait, pour l’apéritif

Les Japonais utilisent énormément de rhizomes (légumes racines) dans leur cuisine. Le renkon est un ingrédient fréquemment utilisé, bouilli, sauté, frit, et dégusté chaud (mijoté, en tempura …) ou froid (en salade par exemple). Le renkon est facilement reconnaissable par ses trous, comme du gruyère. Pour information, on trouve de tranches fines et crues de renkon au rayon surgelés du supermarché japonais (et coréen) K-Mart au tout début de la rue Sainte Anne (8). Voici une recette de chips de renkon, en anglais.


Menu Tonkatsu (14€) : deux filets de porc panés (au panko, une sorte de chapelure à gros morceaux), salade de choux finement râpé, potato salada (salade de pommes de terre à la mayonnaise, préparée quasiment comme une purée), soupe claire aux nouilles udon, riz blanc japonais, cuit à la vapeur.

Gros plan sur le tonkatsu. Croustillant à souhait, les morceaux de viande n’en sont pas pour autant lourds ou gras. La friture japonaise, quelle soit sous forme de tempura (comme un beignet) ou de friture panko, est la plus digeste au monde.


Menu Katsu Curry (14€) : un filet de porc pané, sauce curry japonaise aux légumes (carottes et pommes de terre fondante), riz blanc, potato salada, salade de choux, et sauté de choux froid au tofu.

Du porc pané au curry, pas très japonais me direz-vous. La cuisine japonaise a la particularité d’avoir totalement intégrée au sein de sa cuisine traditionnelle et du goût de ses consommateurs des recettes originellement étrangères. Ainsi, comme l’explique les deux articles de Makiko Itoh, journaliste au Japan Times et bloggeuse (Just Hungry), le porc est la viande préférée des Japonais. Le curry lui a été totalement transformé, et ne saurait plus satisfaire le goût d’un Indien dans sa version japonaise. Beaucoup moins fort, plus sucré, le curry japonais est particulièrement apprécié en été, où il permet de réveiller les papilles de la torpeur des mois de chaleur. Le tonkatsu au curry serait même un des plats préférés de l’empereur du Japon actuel !

Raison de plus pour manger un Katsu Curry : c’est un des rares plats japonais qui se mangent à la cuillère. Pour tous ceux qui n’ont toujours pas apprivoisé les baguettes …

Gros plan sur le Katsu Curry

Adresse : Tonkatsu Tombo, 14 rue de l’Arrivée, 75014 Paris
Budget : à partir de 13€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s