1 restaurant, 2 restaurants, 3 restaurants!

Au Japon, il est courant de passer sa soirée dans plusieurs restaurants à la fois, où on grignotte plus qu’on ne dine réellement. Lors d’un stage au pays du Soleil Levant, j’ai eu l’occasion de tester ce « restaurant crawl » comme le font nos amis outre-Manche avec les pubs (« pub-crawl »), en testant 3 adresses différentes, en suivant mes collègues.

Étape N°1: le classique Izakaya!
Dans les izakaya, ces brasseries à la japonaise, on trouve une multitude de petits plats à partager. La spécialité, en hiver, de cet izakaya est le fugu, un poisson mortel. En effet, les glandes contiennent un poison (la tétrodoxine) qui conduit en 2 min à la mort par étouffement, et à ce jour, aucun antidote n’existe. Seul un chef qualifié (il y a un diplôme spécifique) peut cuisiner ce poisson. Rassurant…

Des Ginna, le fruit du ginko, grillées et salées, à la consistance assez tendre (comme un fruit sec)


Du shirako, du …sperme de poisson (de la « laitance » comme disent les gastronomes). Un délice! Un goût et une texture très proche de la cervelle, servi avec sauce soja et ciboulette.


Un sashimi de fugu, si fin que translucide!


Un verre de hirezake : du saké flambé avec une nageoire de fugu dedans…Bof…

Etape n°2: changeons de décor, et de style!
Nous voilà dans une gargotte de rue, où reste debout, à la propreté douteuse, qui sent assez fort, mais tellement typique! ,Tout d’abord, malgrè le froid (oui il n’y pas de porte) et l’humidité ambiante, on nous sert une sorte de gin tonic (on remplace le gin par du saké) glacé…afin de « préparer l’estomac… ».

Le concept de cette gargotte: des brochettes kushiyaki, version populaire que les yakitori (qui comment leur noms l’indiquent sont généralement de la volaille) et peu onéreuses.
Ici brochettes de baleine (j’ai été à l’encontre de mes valeurs pour tester la viande de ce cétacé… et c’est malheureusement très bon)


Le chef aux fourneaux, juste devant moi

La taille du resto…petit?


Restaurant, vu du dehors

Étape n°3: le bar à vins!

Qui a dit que manger à la japonaise voulait dire manger japonais! Direction un bar à vin et à fromage de 10 m²!

Les Sud-africains ont de l’humour pour leur vin!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s