Troisième jour – Nara

Première véritable capitale du Japon, Nara est un lieu incontournable. Première capitale car auparavant, dans la tradition shintoiste, la capitale changeait de ville à la mort de l’empereur car celle ci avait rendu impure la cité. Il fallait détruire les palais et les reconstruire dans la capitale suivante.

Elle fut construite sur les plans de villes chinoises, avec rues orientées nord-sud, est-ouest.

Aujourd’hui, la célébrité de la ville est fondée sur son Grand Bouddha, et ses daims…

En effet, dans la religion shintoïste, le daim était le message des dieux. Ils sont donc sacrés tout comme les vaches en Inde. Ils se baladent librement dans le parc, et la ville en général…


JB pose avec son nouveau meilleur ami…


Camille, la charmeuse de daims


Dans toute la ville, on peut trouver des petites roulottes où des petites mamies vendent pour 150 yens des galettes de riz pour nourrir les daims.

Le daim n’est pas celui que l’on croit…


Nicolas fait le beau


Ici, au Japon, quand on rénove un temple, on ne le met pas sous bâches et échafaudages. On l’enleve…Petite fille assise sur les fondations d’un bâtiment.


Le Pavillon (nanendo) du Tofuki-ji,un des grands temples de Nara.

Comme dit précédemment, les daims se baladent où bon leur semblent.

Comme dit précédemment, ce sont de vielles femmes qui vendent la nourriture à daims. Moi je les appelle le gang des veuves : elles sont pas gentilles, font la gueule et toutes ridées…


Les galettes de riz….Vous remarquerez que beaucoup de touristes étrangers pensent qu’elles sont pour eux, et y goutent…n’est ce pas niko?


Mini-jap et mini-daim


La mascotte « Daim » du Parc de Nara


Dans le Parc de Nara, qui serpente dans la montagne, nous sommes tombés sur le Sanctuaire Kasuga (Kasuga Taisha). Ce sanctuaire shinto est très connu pour ses lanternes, qui décorent le chemin y menant.


Des lanternes de pierre


Mini-daim qui s’est perdu


Kasuga taisha


Des patates douces cuites au four à emporter sur la route du Tofuki-ji, le temple le plus connu de Nara

Un père de famille agressé par une horde de daims affamés


La Grande Porte du Tofuki-ji

Le Tofuki-ji : c’est le plus grand bâtiment en bois du monde. Et encore, il ne représente que les 2/3 du bâtiment originel.
Il abrite la statue du Daibutu(ou Grand Bouddha) qui est l’un des deux Grands Bouddhas Japonais avec celui de Kamakura.
Il est formé de plus de 400 tonnes de bronze et 200 kg d’or

Les dieux protecteurs, situés de chaque coté des grandes portes.


L’intérieur du Tofuki-ji et Grand Bouddha en fond


Dans un des piliers du temple se trouve un trou qui est de la taille exacte de la narine de Bouddha. Reussir à y passer apporte l »‘éveil » chez les Bouddhistes. Tosh a réussi à passer. Tous les parents y font poser leurs enfants comme ici.

Pour participer à la restauration du bâtiment, pour 1000 yens on peut customiser une tuile traditionnel qui finira sur le toit du temple. Malin et plus enrichissant que de juste déposer de l’argent. On a vraiment l’impression d’ajouter sa pierre à l’édifice

En revenant du temple, petit arrêt pour déguster un sembei, ou galette de riz typiquement japonaise. Elles sont nature ou assaissonées : soja, nori, piment…
un délice pour 130 yens.

Je confirme : c’est délichieux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s