PREMIER JOUR

Premier jour à Kyoto :

petit récapitulatif
le mercredi 8 octobre, nous avons embarqué dans notre petit car de nuit à 22h, en avant pour 8h de car direction Kyoto.
Après une nuit bien difficile (2h de sommeil à tout casser), arrivée à Kyoto avec une demi-heure d’avance. C’est bien la première fois que je vois des transports en commun arriver en avance.
Donc arrivée a 5h20 à Kyoto avec aucune boutique ouverte.
On s’est posé dans la gare, au chaud, en campant sur les tables du Mc Do.
6h00: on s’est rué dans le Mc Do, en quête d’une boisson chaude pour certains, de hamburgers pour d’autres ( à 6h du mat ?)
Le jour se lève sur Kyoto et en avant la famille pour l’auberge de jeunesse qui ouvrait à 7h.
On dépose les bagages, on prend Camille au passage qui est venue en shinkansen (quelle aventurière) et zhou direction Le Pavillon d’Or

Après 45 min de bus où tout le monde s’est endormi (avec chance, on allait au terminus), visite du Kinkaku-ji, ou Pavillon d’Or.
Visite guidée …


Le Kinkaku-ji est l’un des monuments les plus connus du Japon. Il s’agissait à l’origine de la villa du Shogun (chef militaire et politique du 17è au 19ème siècle) Ashikaga, construite en 1397.
A sa mort, son fils la convertit en temple.
Il a été brulé intégralement en 1950 par un moine devenu fou de jalousie envers le batiment. Il fut reconstruit à l’identique en 1955, feuilles d’or comprises!
Nous ne pouvions pas louper cette visite elle nous rappelait tant les cours de Culture G de Prepa!
Admirez le reflet du Pavillon dans l’eau…

Autour du Pavillon, un petit sentier nous emmène dans les hauteurs d’où nous pouvons admirer le bâtiment vu d’en haut.
Un Pavillon au détour d’un arbre


De même


Devant le Pavillon sommeille un charmant petit étang

JB&Po devant le Pavillon d’Or

Ensuite nous avons visité le Nijo-jo, un château datant du XVIIème siècle.

Sa particularité est d’être fourni d’un Parquet du Rossignol

Explication : le Shogun était si terrifié de se faire assassiner qu’il fit recouvrir le sol d’un parquet du rossignol, dont les lames chantent sous les pas, empechant les intrus de s’introduire dans la demeure sans bruit. C’est vraiment impressionnant on a l’impression d’être dans une volière et d’entendre des oiseaux.

L’heure du diner : dans le quartier de Gion (quartier des geishas et de la night) des délicieuses OKONOMIYAKI

l’Okonomiyaki est un mélange entre la crêpe et l’omelette et est fourré à tout ce que l’on veut

ici, fourré aux mini crevettes, ciboule et oeufs

attention au gingembre…c fort

A la fin du repas, nous nous sommes rendu compte de la décoration du resto où on était…

Glauquissime… Des petites tablettes de bois gentiment pornographiques…Bon appétit bien sûr…

L’heure du dessert : des délicieux brochettes de pâte de riz, cuites au feu de bois et enduites de sirop de sucre. On peut les tremper dans une farine bizarre, je ne sais toujours pas ce que c’est!


Yummy!

C’est là, dans un petit étal dans la rue, où sont cuites les brochettes

En rentrant, nous sommes passés devant la vitrine d’un restaurant. Ici, au Japon, on peut trouver, dans la devanture des restaurants, des reproductions en cire de tout ce que l’on peut trouver sur la carte du resto.

Ici, les plats présentés sont de sushi, de vrais oeuvres d’art. C’est pas magnifique !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s